Site Gratuit de Rencontres Libertines extremes

Site Gratuit de Rencontres Libertines extremes

Histoire Erotique Zoophile - Comment le sexe du Chien a pénétré ma Femme


' Un jour d'été, après une invitation à un barbecue plus que copieusement arrosé, nous nous sommes allongés dans le jardin, en rentrant chez nous, pour profiter de la chaleur de l'après-midi.
Comme nous étions bien partis, j'ai apporté du whisky et de la glace et nous avons commencé à boire.
Allongé sur la couverture à côté de ma femme, j'ai commencé à la caresser.
Bientôt, excités, nous sommes rentrés dans la maison et nous nous sommes déshabillés pour faire l'amour.
Ma femme était très excitée, et je me souviens d'une forte odeur sexuelle qui émanait d'elle.
' Comme je l'avais longtemps caressée, j'ai éjaculé presque tout de suite.
Très excitée, encore, elle a continué en se masturbant.
Assis à côté d'elle, je la regardais en attendant le retour d'une érection.
A ce moment, le chien, qui était couché dans un coin de la pièce, s'est levé et est venu vers ma femme.
Machinalement, celle-ci a tendu la main vers lui.
IL a flairé les doigts, avec lesquels elle s'était masturbée, et, s'est mis à les lécher avidement.
Puis en quête de la source de cette odeur, il a glissé sa grosse tête entre les cuisses de ma femme qui l'a repoussé.
' Mais l'incident m'avait vivement troublé, et j'ai décidé de pousser la chose plus loin.
J'ai dit à ma femme que ce pauvre toutou avait bien le droit de lécher sa maîtresse, et qu'il n'y avait pas là de quoi fouetter un chat.
En outre, ajoutai-je, ce serait peut-être très agréable.
Et, passant mon bras autour de ses épaules, j'ai recommencé à l'embrasser et à lui caresser les seins.
' Le chien est revenu flairer entre ses cuisses ouvertes, puis s'est mis à lécher.
Appréhensive au début, ma femme s'est progressivement laissée aller et à commencée à réagir.
' Fasciné, je me suis levé pour mieux jouir du spectacle.
Ma femme de son côté, a redressé la tête pour pouvoir regarder.
Le chien la léchait à grands coups de langue.
Ma femme s'est mise à gémir.
Le chien s'est alors avancé, a posé ses pattes de devant sur les seins de ma femme et a commencé à se pousser de l'arrière-train, exactement comme un homme, en cherchant l'entrée.
La scène paraissait totalement irréelle.
Bien entendu, les choses n'en seraient pas arrivées là si nous n'avions pas bu au point de perdre toute inhibition.
Je crois qu'il faudrait être assez détraqué pour organiser de sang-froid un accouplement pareil.
' J'ai vu le pénis écarlate de la bête, qui sortait, congestionné, de son fourreau, et butait aveuglément sur le pubis de ma femme.
Sans hésiter, je l'ai pris en main pour le guider dans le vagin tandis que ma femme avançait son bassin.
Une fois en place, le chien s'est mis à assurer un va-et-vient énergique.
Bientôt, déchaînée, ma femme s'est accrochée à l'animal, en écrasant la tête de celui-ci contre ses seins et en le suppliant de continuer.
Elle était trempée de sueur.
Plusieurs orgasmes se sont succédés, dans un concert où les halètements canins répondaient aux gémissements féminins.
Enfin, le chien, ayant éjaculé, se remis à quatre pattes par terre et alla dans la cuisine boire tout le contenu de son bol à eau.
' Ma femme est restée longtemps immobile sur le lit.
Elle avait une expression étrange.
Je suis allé faire du café.
De la cuisine, je l'ai entendue qui faisait couler un bain.
Quand je suis entré dans la salle de bains, elle était immergée dans un bain de mousse.
Elle m'a enfin regardé, timidement, avec un sourire de petite fille qui a fait une grosse bêtise.
Je l'ai rassurée d'un sourire et d'une petite tape sur la tête.
' Plus tard, après le dîner, nous avons enfin osé parler de cette extraordinaire expérience.
Elle m'a raconté comment le pénis du chien lui avait donné des sensations absolument différentes de celui d'un homme : plus visqueux, plus pointu, plus long aussi, elle le sentait très profondément.
Et le rythme aussi était différent, plus rapide.
Et la sensation de cette fourrure contre elle.
Tandis qu'elle me donnait ces détailles, je voyais dans ses yeux un nuage rêveur que perçait toutefois une lueur malicieuse.
Elle semblait penser : ' C'est incroyable ! Je me suis fait prendre par un chien ! '
J'avoue, que cette histoire, m'a profondément troublé ; je ne sais plus que penser ! Mes a priori ont été sérieusement ébranlés.


18/07/2009 6 Poster un commentaire

Liens

Voir les articles de la catégorie Documents Zoophilie