Site Gratuit de Rencontres Libertines extremes

Site Gratuit de Rencontres Libertines extremes

Climatiseur

De moi voici un moment fugace, celui du début de la nuit.
 Chaque soir, je mets en marche le climatiseur de la chambre pour la rafraîchir au moment où je viendrais me coucher.
 Parfois, je ferme la porte par inadvertance et la fraîcheur désirée se transforme en froid.
 Je rentre enfin pour me coucher, lasse, et le froid me saisit.
 Je me déshabille et me glisse frissonnante dans les draps gelés.
 Ma peau se hérisse et mes tétons se dressent instantanément.
 Je reste sur le dos, sans me recroqueviller, offerte au drap un peu rêche et froid.
 Alors doucement, je commence à onduler, me frottant au tissu et bientôt je ne sais plus ce qui érige mes seins.
 Je ne me touche pas, pas encore.
 Le tissu se réchauffe, il plisse, il s'insinue dans ma fente.
 Je me cambre, je le cherche et soudain, je me sens trop chaude sous ce drap alors je le fais couler contre moi, m'entortille, me retourne et libère mes mains de leur immobilité.



30/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 919 autres membres