Site Gratuit de Rencontres Libertines extremes

Site Gratuit de Rencontres Libertines extremes

Histoire érotique : Geisha

Prépare-toi, on sort prendre un verre !
Il me cueille par ces mots et j'en suis surprise, c'est inhabituel !
Il ajoute qu'il veut que je sois en jupe.

Je souris et obtempère.
Il me conduit non loin et se gare soigneusement sur le parking du bar où
nous allons. Alors que je vais descendre, son bras m'en empêche et il me
désigne la boîte à gants du menton.
Ouvre-la et porte-les !

J'ouvre le compartiment et j'y vois une boîte carrée nichée dans du papier
doré. Parfum, bijoux ? Je ne sais pas et je suis un peu surprise. Je défais
l'emballage et découvre deux boules rosées attachées entre elles par une
cordelette : des boules de geisha ! Je lui souris franchement et n'hésite
pas. Je me contorsionne sur mon siège pour enlever mon slip et il me tend
une crème qu'il avait pris soin d'amener. Assise, jupe relevée et jambes
écartées, je tends mon doigt sur lequel il dépose une noisette de crème
blanche. J'en oins les boules et, d'un geste furtif, j'essuie mon index sur
mon sexe épilé. En riant, je commence à enfoncer la première boule, pubis en
avant pour faciliter son passage. Je sens mes lèvres l'englober et doucement
l'avaler. La seconde suit sans difficulté. Il ne dépasse plus qu'un court
cordon. Remets mon slip en voile fin.
Je lui souris largement
Je suis prête, dis-je

Nous sortons et nous dirigeons vers l'ascenseur car le bar est en hauteur.
C'est un ascenseur de verre extérieur collé à la paroi. Nous y entrons, deux
hommes le prennent avec nous. Je me plaque à la paroi de verre, jambes un
peu écartées sentant en moi ce qui me remplit se positionner, rouler jusqu'à
se mettre en place. Lui me scrute et moi, je tente de faire le tour de ces
sensations étranges : la nuit et la ville éclairée, la paroi de l'ascenseur
et la vibration légère de celui-ci alors qu'il entame sa montée et ces
boules en moi. J'ai peur de les perdre, je les sens coulisser et j'ai envie
d'y fourrer mes doigts afin de les ferrer.

L'ascenseur s'arrête dans un dernier vibrato, les hommes devant moi sortent
et nous les suivons. C'est un bar chic d'hôtel, élégant et feutré. Nous
traversons la salle pour nous asseoir vers les baies vitrées. Lui me
dévisage, curieux et amusé, tachant de deviner mes réactions derrière le
masque que je me compose. Nous buvons lentement et devisons gaiement. Un
homme non loin, solitaire attend son repas. J'ai envie d'aller à sa table et
de l'aguicher. Pourtant, je ne vois que son dos ! Mon haut moule étroitement
mes seins et je sais que mes pointes se dessinent ardemment en dessous. Si
je ne bouge pas trop, je ne sens plus rien mais dès que je change de
position sur la chaise, un frisson léger et improbable apparaît. Nous avons
terminé nos verres et il me propose de prendre l'escalier qui donne accès au
toit du bar. En montant les marches d'acier, je sens que les boules se
déplacent. Mes pas les propulsent inexorablement vers le bas, j'ai beau
contracté mon vagin, chaque marche ouvre mes lèvres et je sens la tête
ronde de la première boule pointer. Je n'y peux rien et je ponds lentement
cette boule. Je le lui dis, il part d'un éclat de rire et glisse sa main
sous ma jupe pour vérifier. Il en profite pour presser mon sexe dans sa
paume. Je ris beaucoup et mon excitation monte d'un cran alors que je me
perds du regard dans les lumières de la ville. Nous regagnons enfin la
voiture. La seconde boule s'est stabilisée dans mon vagin, la première reste
collée à ma fente posée sur le fond de mon slip. Sur le chemin du retour, il
avise un parking privé et sombre. Il s'y arrête, commence à m'embrasser, sa
langue fouillant ma bouche à me faire perdre haleine ; il sait que les
baisers m'enivrent. J'enlève alors mon slip et je m'accroupis sur le
fauteuil, la boule pendant sous moi. Et tandis qu'il m'embrasse de plus
belle et m'incite en agaçant la pointe de mes seins, j'expulse de ma chatte
glissante cette seconde boule.



30/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 918 autres membres